Podo-orthèses (chaussures orthopédiques)

La chaussure orthopédique est une chaussure thérapeutique sur mesure destinée à un pensionné dont l’un ou les deux pieds ne peuvent être chaussés par des chaussures de série.

La demande d’accord préalable est obligatoire. 

C’est votre médecin, justifiant de l’une des spécialités suivantes qui doit vous prescrire vos chaussures orthopédiques : 

  • médecine physique et réadaptation fonctionnelle, 
  • orthopédie, 
  • rhumatologie, 
  • neurochirurgie, 
  • neurologie, 
  • endocrinologie, 
  • chirurgie plastique et reconstructrice,
  • chirurgie vasculaire, 
  • dermatologie 
  • gériatrie 

Pour les trois dernières spécialités, la prise en charge initiale est également subordonnée au rattachement du prescripteur à un établissement de santé.

Lors du renouvellement, votre médecin généraliste pourra vous prescrire votre paire de chaussures orthopédiques.

L’ordonnance doit comporter les références exactes de la podo-orthèse.

Le professionnel de santé

Le fournisseur doit établir sa demande d’accord préalable.

Pièces à envoyer (par vous ou votre fournisseur)

  • La prescription médicale,
  • Le devis avec les références exactes des chaussures orthopédiques ainsi que leur prix.

L’accord de prise en charge vous sera envoyé par la CNMSS/DSBP, vous devrez le remettre à votre fournisseur.

Les réparations

Les réparations de vos chaussures, doivent être réalisées exclusivement par un podo-orthésiste.

Le forfait réparation est  pris en charge aux conditions suivantes :

  • une attribution par an, par paire de chaussures, de date à date,
  • les réparations à caractère orthopédique sont impérativement effectuées par un podo-orthésiste,
  • les frais de réparation de cordonnerie courante ne sont pas couverts par ces forfaits,
  • les montants de ces forfaits sont divisés par deux pour la chaussure chez un porteur de pilon.

Le renouvellement

Le renouvellement de vos chaussures orthopédiques peut-être pris en charge aux conditions suivantes :

  • une paire par an,
  • si une demande est faite de façon anticipée (< à 1 an), joindre une prescription médicale indiquant les motifs de celui-ci. 
Cet article vous a été utile ?

Dernière mise à jour de l'article : 14/11/2016