S'abonner au flux RSS des actualités

17 MARS
JOURNEE DU SOMMEIL

"Dormir seul ou pas : quel impact sur le sommeil ?"

Mis en ligne le jeudi 16 mars 2017

Vendredi 17 mars, le thème de la 17e journée du sommeil « Dormir seul ou pas : quel impact sur le sommeil ? » permet de s’interroger sur l’influence du sommeil de l’un sur le sommeil de l’autre, de faire le point sur les facteurs qui peuvent altérer les conditions de sommeil et les solutions pour en limiter les impacts négatifs.

A 75 ans, nous aurons dormi… 25 ans ! Soit un tiers de notre vie.

Le sommeil est l’unique moyen de récupérer ses capacités physiques et psychiques. Or, malgré son rôle fondamental pour l’organisme, 45 % des Français âgés de 25 à 45 ans considèrent qu’ils dorment moins que ce dont ils ont besoin.

A l’occasion de la 17e Journée du Sommeil vendredi 17 mars, des Centres du sommeil et des structures spécialisées, en partenariat avec des associations de malades et d’éducation pour la santé, vous ouvrent leurs portes pour vous informer sur les troubles et l’hygiène du sommeil.

Les conséquences sur la santé en cas de privation chronique de sommeil peuvent être nombreuses : prise de poids, diabète, augmentation de la douleur, dépression, aggravation des troubles respiratoires et cardiovasculaires, endormissement au volant ou au travail, baisse de performance, difficultés relationnelles, etc.

Les forces armées s’intéressent tout particulièrement à la problématique de la gestion de la fatigue, en raison des spécificités et contraintes liées à l’exercice du métier de militaire (mission à l’étranger, astreintes, horaires décalés…). C’est pourquoi le guide « Mieux vivre le déploiement pour le militaire et sa famille » apporte des informations sur le thème de la qualité du sommeil ainsi que sur le soutien des armées en terme d’accompagnement moral et de protection sociale avant, pendant et après le déploiement.

 

 

Dernière mise à jour de l'article : 20/03/2017