S'abonner au flux RSS des actualités

SSR-EHPAD
CNMSS

PLOEMEUR : nouveau pôle cuisine-restauration pour 'Le Divit'

Mis en ligne le lundi 21 novembre 2016

Après une année de travaux, l’établissement de santé « Le Divit », propriété de la CNMSS depuis 1977 situé sur la commune de Ploemeur dans le Morbihan vient d’inaugurer son tout nouveau pôle cuisine-restauration, le précédent datant de l’époque de la construction du bâtiment.

L’établissement de Ploemeur, disposant de 80 lits de soins de suite et de réadaptation et de 42 lits d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, fait partie des trois établissements de la CNMSS, les deux autres étant situés sur Fréjus (Var) et Saclay (Essonne).

Augmentation de la capacité d'accueil et de production

Réalisée sous maîtrise d’ouvrage CNMSS et maîtrise d’œuvre externe, la nouvelle infrastructure offre désormais aux résidents et aux familles qui souhaitent partager leur repas, une plus grande capacité d’accueil, au sein d’une spacieuse salle à manger de 70 couverts, ainsi que la possibilité de produire 250 repas par jour tout en tenant compte des contraintes liées à la différentiation des préparations alimentaires des patients.

La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en toute convivialité, en présence du Directeur de l’établissement Monsieur Gilbert JEZEQUEL, de Monsieur Alain CUSSIGH, Directeur général de l’Association Jean Lachenaud gestionnaire du service délégué, de Monsieur Philippe ROGER, Directeur adjoint de la CNMSS, de membres du personnel médical et technique de l’établissement et de représentants des commissions des usagers et de patients.

 

Objectif : améliorer la qualité de vie des résidents

La réalisation de ce projet illustre à nouveau, deux mois après l’inauguration de nouvelles unités de soins spécialisés pour les patients atteints de la maladie d’Alzheimer dans l’établissement de Fréjus, l’investissement des équipes du « Département Infrastructure et moyens » de la CNMSS.
Mené en partenariat avec les établissements de soins, il vise à améliorer la qualité de vie des ressortissants Défense pris en charge au sein des SSR – EPHAD de la CNMSS.

 

Cette réalisation, d’un coût de 2 millions d’euros, devrait être suivie par la création dans les deux ans à venir d’une unité de soins palliatifs (USP) de 10 lits.

Dernière mise à jour de l'article : 02/12/2016