S'abonner au flux RSS des actualités

Journée mondiale 2017

Savoir identifier les signes de l’AVC pour agir rapidement

Mis en ligne le vendredi 27 octobre 2017

En France, l’Accident Vasculaire Cérébral (AVC) est la première cause de mortalité pour les femmes, la première cause de handicap acquis de l’adulte et la deuxième cause de démence.

Chaque année en France, environ 150 000 personnes sont victimes d’un AVC. Pour 62 000 d’entre elles, l’accident entrainera le décès.

Un AVC survient lorsque la circulation sanguine irriguant le cerveau est interrompue par la formation d’un caillot ou l’aggravation d’une plaque d’athérome (AVC ischémique ou infarctus cérébral), ou par la rupture d’un vaisseau sanguin provoquant une hémorragie dans le cerveau (AVC hémorragique ou hématome).

 

Quels sont les premiers symptômes d’un AVC


Connaître les premiers symptômes d’un AVC permet d’agir vite, en composant immédiatement le « 15 » pour contacter le SAMU.

Ces signes doivent vous alerter

- Un engourdissement, une faiblesse ou une paralysie brutale d’un côté du corps, du bras ou    de la jambe
- Une déformation de la bouche
- Des troubles de la parole
- Un trouble de la vision
- Des troubles de l’équilibre, de la coordination ou de la marche
- Un mal de tête sévère et soudain n’ayant aucune cause connue

Une prise en charge rapide permet de confirmer le diagnostic et de débuter un traitement avant que les lésions cérébrales ne deviennent irréversibles.

Dernière mise à jour de l'article : 10/11/2017