S'abonner au flux RSS des actualités

LA REUNION
MAYOTTE

Vaccination contre la grippe saisonnière en hémisphère sud

Mis en ligne le vendredi 7 avril 2017

La grippe saisonnière est une maladie infectieuse, très contagieuse. Cette année, dans l’hémisphère sud (à LA REUNION et à MAYOTTE) la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière se déroulera du 14 avril 2017 au 31 août 2017. Se faire vacciner est un acte citoyen qui permet de se protéger soi-même mais aussi de protéger les autres en limitant la propagation de la maladie.

D’origine virale, la grippe saisonnière est une infection respiratoire aigüe très contagieuse. Ce n’est pas une maladie anodine, elle peut entrainer de graves complications, pouvant aller jusqu’au décès, en particulier chez les personnes à risque ce qui a été le cas  en 2016 en raison notamment d’une moindre couverture vaccinale de la population française.
Les souches de virus de la grippe en circulation ne sont pas les mêmes d’une année sur l’autre, et le  moyen le plus efficace pour lutter contre l’épidémie de grippe est la vaccination, qui doit être renouvelée tous les ans.

En période d’épidémie de grippe, certaines mesures d’hygiène peuvent limiter les risques de contagion :

  • lavez-vous les mains, avec du savon avant de préparer le repas, avant de manger, après vous être mouché, avoir éternué ou toussé en mettant les mains devant la bouche, être passé aux toilettes, après vous être occupé d’un animal
  • utilisez un mouchoir en papier que vous jetterez dans une poubelle après usage
  • portez un masque si vous vous rendez auprès de personnes fragiles
  • évitez de sortir avec votre bébé dans les lieux publics
  • aérez votre maison pour diminuer la concentration de microbes
  • évitez de serrer les mains, ou d’embrasser
  • ne touchez pas directement votre visage sans vous être lavé les mains auparavant

En cas de grippe, un traitement antiviral peut soulager les symptômes. Il n’y a pas lieu de prendre des antibiotiques dans le cadre d’une grippe puisqu’il s’agit d’une maladie virale. Les antibiotiques sont donc inutiles en l'absence de surinfection bactérienne. Le traitement de la grippe peut associer un repos, une réhydratation, ainsi qu’une prise de paracétamol, en cas de fièvre.
La personne contaminée est contagieuse pour les autres, jusqu’à cinq jours après le début des premiers symptômes chez l’adulte, voire sept jours chez l’enfant.

Le vaccin peut être effectué :

  • par un médecin
  • une sage-femme (pour les femmes enceintes et l’entourage du nouveau-né)
  • un(e)infirmier(e)
  • sans prescription médicale préalable et sur présentation de l’imprimé de prise en charge, pour les adultes ayant déjà été vaccinés au cours des trois années précédentes
  • sur prescription médicale pour les primo vaccinés
  • sur prescription médicale pour les femmes enceintes (même si elles ont déjà été vaccinées antérieurement)

Le vaccin est pris en charge à 100 % pour :

  • les personnes âgées de 65 ans et plus,
  • les personnes atteintes de certaines affections de longue durée sans condition d’âge,
  • les personnes souffrant  de certaines maladies respiratoires chroniques, quel que soit leur âge,
  • les femmes enceintes et ce quel que soit leur trimestre de grossesse(*)
  • les personnes obèses ayant un indice de masse corporelle (IMC) supérieur ou égal à 401(*)
  • l’entourage familial des nourrissons âgés de moins de 6 mois présentant certains facteurs de risque1(*)


(*) La prise en charge du vaccin antigrippal pour ces bénéficiaires est délivrée par leur médecin traitant et non par la CNMSS.


Si vous avez égaré votre prise en charge ou si vous ne l’avez pas reçue, vous pouvez contacter la CNMSS :

  • par téléphone au 04 94 16 36 00


Plus tôt je me fais vacciner, plus tôt je serai protégé

 

 

Dernière mise à jour de l'article : 26/04/2017