S'abonner au flux RSS des éditos

Chikungunya : renforcement des actions préventives

Mis en ligne le mercredi 16 juillet 2014

Thierry BARRANDON, Directeur

Thierry BARRANDON,
Directeur de la CNMSS

La circulation du virus Chikungunya, propagé par les moustiques dans la zone Antilles - Guyane, observée depuis la fin de l’année 2013, demeure particulièrement active, avec une situation épidémique en Martinique et en Guadeloupe, ayant entraîné une alerte sanitaire dans ces départements.

En conséquence, il est très important de se protéger de manière individuelle contre les piqûres de moustiques.

Pour l’étranger et outre-mer, la CNMSS prend en charge l’achat de répulsifs cutanés pour les militaires et leur famille affectés en zone infestée, à concurrence d’un répulsif par mois par personne pendant 3 mois.

Depuis le mois de mars 2014, en raison de l’importance de l’épidémie, votre Caisse renforce son action pour aider les ressortissants résidant dans la zone Antilles - Guyane à lutter contre cette maladie infectieuse qu’est le chikungunya, en étendant au-delà des 3 mois la prise en charge des produits répulsifs.

Elle a également décidé d’étendre la prise en charge de ces répulsifs cutanés aux retraités et leur famille résidant dans cette zone.

Si vous vous situez dans une zone infestée d'Antilles - Guyane, si vous êtes affilié à la CNMSS et souhaitez une prise en charge de répulsif, adressez vos facturations à la CNMSS. La constitution du dossier est consultable sur ce site .

Dernière mise à jour de l'article : 17/11/2015