Responsabilité sociétale des organisations (RSO)

LA POLITIQUE RSO 2015-2018 DE LA CNMSS

La CNMSS s’est engagée depuis de nombreuses années dans une démarche éco responsable et contribue ainsi à la stratégie nationale en matière de développement durable. 

Sa politique RSO s’articule, de façon assez traditionnelle, autour de 4 axes

  • principe de gouvernance : organiser le pilotage de la démarche, inscrire les enjeux RSO au cœur de la prise de décision, évaluer la démarche, communiquer
  • responsabilité environnementale : évaluer et maîtriser l’impact de notre activité sur l’environnement
  • responsabilité sociale : responsabilité interne de l’employeur vis-à-vis des personnels
  • responsabilité économique : choix d’investissement et conséquences environnementales, sociales et territoriales de ces choix

Gouvernance

Cet investissement trouve sa traduction, d’une part, dans sa participation au plan cadre développement durable du secteur public de la sécurité sociale (plan cadre DD), d’autre part, dans la convention d’objectifs et de gestion (COG) 2015-2018 entre l’Etat et la CNMSS et enfin, dans la mise en œuvre d’initiatives diverses qui viennent compléter sa politique dans le temps.

La CNMSS s’est par ailleurs dotée d’une organisation interne pour piloter sa démarche (chef de projet RSO et correspondants RSO).

 

Responsabilité environnementale

Evaluer et maîtriser l'impact environnemental de nos activités

  • Effectuer des bilans gaz à effet de serre (GES) conformément à la réglementation
  • Réduire les émissions de GES

Poursuivre l'intégration des enjeux de développement durable dans la gestion du patrimoine immobilier

  • Maîtriser les dépenses d’énergie  
  • Favoriser l’accessibilité et la circulation dans les bâtiments
  • Favoriser une gestion durable des ressources (maîtrise de la consommation de papier et d’eau, plan de traitement des déchets)

 S' engager en faveur de la mobilité durable

  • Limiter les déplacements en favorisant des solutions alternatives 
  • Maintenir une flotte automobile performante 
  • Mettre en place un plan de déplacement d’administration

Responsabilité sociale

Garantir la non discrimination dans l'accès à l'emploi

  • Sécuriser les processus de recrutement
  • Créer les conditions favorables à l’égalité des chances et à l’intégration des personnes en situation de handicap

Assurer l'égalité de traitement et renforcer le maintien dans l'emploi tout au long de la vie professionnelle

  • Développer les actions en faveur des personnes en situation de handicap et des séniors
  • Poursuivre les actions de sensibilisation et de suivi portant sur la diversité
  • Renforcer la transmission des savoirs
  • S’engager en faveur de la qualité de vie au travail (QVT)
  • Intégrer le principe de performance sociale dans nos modes de management, notamment en matière d’accompagnement au changement
  • Développer ou consolider les démarches contributrices d’une meilleure qualité de vie au travail

Responsabilité économique

Développer l'achat responsable, en faisant de l'achat

  • un levier pour l'insertion des personnes en difficultés, éloignées de l'emploi ou en situation de handicap
  • un levier d'optimisation des coûts
  • un soutien au tissu économique, notamment à travers la maîtrise des délais de paiement

QUELQUES ACTIONS ET RESULTATS

La maîtrise des consommations d'énergie

  • remplacement des éclairages par des lampes à faible consommation, pose d’éclairages automatiques dans les couloirs
  • rénovation des installations énergétiques (remplacement des groupes froid des bâtiments par des modèles de dernière génération plus économiques en énergie)
  • optimisation des marchés de fourniture d’énergie (électricité, gaz) 
  • mise en œuvre d’un système de Gestion Technique du Bâtiment qui permet d'améliorer la performance énergétique des bâtiments en réalisant des économies d'énergies grâce à la régulation des installations de génie climatique
  • engagement dans un vaste programme d’optimisation énergétique des bâtiments

La maîtrise de la consommation d'eau

La conjonction des opérations portant sur l’optimisation des traitements de régénération de l’eau, la limitation de l’arrosage des espaces verts, le changement des sanitaires, ont conduit à une réduction de consommation d’eau.

Le tri et le recyclage des déchets

L’établissement a organisé un système de ramassage de tri sélectif et de recyclage des déchets avec un système de poubelles individuelles pour le papier, de collecteur de piles et de cartouches d’encre. Une société spécialisée effectue le recyclage de l’ensemble du papier. 

La maîtrise de la consommation de papier

La promotion des services électroniques en ligne, la mise en œuvre d’une Gestion Electronique des Documents (GED), la rationalisation du parc des imprimantes (imprimantes mutualisées avec impression recto verso) ont généré un gain de consommation de papier.  Par ailleurs, la CNMSS n'utilise que du papier répondant aux exigences de l'écolabel européen.  

Limiter les déplacements et leur impact sur l'environnement

La CNMSS limite les  déplacements sur le territoire de ses collaborateurs. Elle a modernisé et réduit son parc automobile. Le taux moyen d'émission de CO2 est désormais de 113g/km. Par ailleurs, la CNMSS a acquis un véhicule électrique. Fin 2015, elle a lancé un projet d’élaboration d’un plan de déplacement.

Consommer "bio"

20 % des denrées proposées au restaurant administratif de la CNMSS sont issues de l'agriculture biologique.

Egalité, Insertion, Qualité de vie au travail

La CNMSS favorise la promotion sociale de son personnel, l’égalité professionnelle homme/femme, l’adaptation des « seniors » aux évolutions des métiers et des technologies et la conciliation vie privée/vie professionnelle. Elle favorise également l’insertion, comptant dans ses effectifs 15,05% d’agents bénéficiaires de l’obligation d’emploi. La CNMSS s’est par ailleurs lancée dans une démarche de prévention des risques psychosociaux (RPS) depuis 2012.

Cet article vous a été utile ?

Dernière mise à jour de l'article : 09/06/2016