Chirurgie bariatrique chez les militaires d’active en 2008

Cette étude a été réalisée en 2008 par les services médicaux, unité d’expertise en santé publique de la CNMSS.

La chirurgie de l’obésité ou chirurgie « bariatrique » s’est développée en France depuis une dizaine d’années.

Elle correspond à la pause d’anneaux gastriques ou à tout autre intervention visant à réduire la capacité gastrique. Elle est indiquée en 2ème intention, après échec d’un traitement médical multidisciplinaire de 6 à 12 mois. Les conséquences d’une telle chirurgie nécessitent un suivi post opératoire bien encadré et la prise de mesures diététiques adaptées relativement contraignantes. C’est ainsi que dans les armées, elle entraîne un retentissement sur l’aptitude médicale à servir.
La réalisation de certaines chirurgies bariatriques nécessite, pour la prise en charge financière, un accord préalable de l’assurance maladie. Une étude a été réalisée par les services médicaux de la CNMSS à partir des ententes préalables (EP) reçues en 2008 pour les assurés militaires d’active.

Cet article vous a été utile ?

Dernière mise à jour de l'article : 17/10/2013