Prévalence des affections de longue durée sur la population protégée par la CNMSS et sur les militaires d’active

Ces études ont été réalisées par les services médicaux, unité expertise en santé publique de la Caisse nationale militaire de sécurité sociale.

Une affection de longue durée (ALD) correspond à une ou plusieurs affections comportant un traitement prolongé et une thérapeutique particulièrement coûteuse.

Les ALD ouvrent droit, pour ceux qui en sont atteints, à une exonération du ticket modérateur.

La mise en ALD est soumise à l’avis des services médicaux.

Il existe 3 catégories d’ALD : les "ALD 30", les "ALD 31 ou Hors liste" et les "ALD 32 ou Polypathologies".

Depuis 2006, la mise en ALD nécessite la rédaction d’un protocole de soins qui correspond à un véritable contrat entre l’assuré, son médecin traitant et le médecin conseil.

La prévalence représente le nombre d’exonérations du ticket modérateur pour ALD en cours au 31 décembre de l’année étudiée.

  • Pour consulter le tableau du suivi de prévalence des affections de longue durée pour la population protégée par la CNMSS en 2012 et en 2013.

  • Pour consulter le tableau du suivi de prévalence des affections de longue durée pour les militaires d'active : en 2012 et en 2013.

  • Pour lire le résumé des études consacrées au suivi de la prévalence des affections de longue durée pour la population protégée par la CNMSS  : en 2008, cliquez ici, en 2009 cliquez ici.

  • Pour lire le résumé des études consacrées au suivi de la prévalence des affections de longue durée pour les militaires d´active : en 2008, cliquez icien 2009 cliquez ici.
Cet article vous a été utile ?

Dernière mise à jour de l'article : 15/07/2014