Arnaques SMS à la carte Vitale : comment les éviter ?

Mis à jour le 05 août 2022

Face à la multiplication des messages frauduleux relatifs à la carte Vitale, la CNMSS alerte ses usagers et rappelle les moyens pour se protéger des actes de cybermalveillance.

Cinq choses à savoir immédiatement pour repérer un SMS frauduleux :

  1. La CNMSS ne propose jamais la mise à jour ni le renouvellement de la carte Vitale par SMS.
     
  2. Le renouvellement d’une carte Vitale est gratuit et ne nécessite aucune participation financière de votre part.
     
  3. La mise à jour de votre carte Vitale est également gratuite : elle se fait chez votre pharmacien ou votre médecin.
     
  4. Par SMS, courriel ou téléphone, la CNMSS ne demande jamais votre numéro de carte bleue.
     
  5. Sur Internet, utilisez le lien enregistré en favori ou trouvé sur un moteur de recherche pour vous connecter à votre compte personnel : cette manipulation assure la sécurisation de vos échanges avec la CNMSS.

Comment fonctionne l’arnaque ?

Un SMS vous propose de renouveler votre carte Vitale ? De la mettre à jour ? Et cela très simplement, en cliquant sur un lien ?

Attention : vous êtes victime d’une tentative d’hameçonnage (ou phishing).

En cliquant sur le lien de ce SMS frauduleux, vous ouvrez une page Internet semblable à celle de l’Assurance maladie. Généralement, il s’agit d’une page contrefaite du service Ameli.

Un formulaire vous invite à renseigner votre identité, votre adresse, vos coordonnées bancaires. Par la suite, quelques centimes d’euros sont demandés pour participation aux frais d’envoi de votre nouvelle carte vitale.

Certains fraudeurs vont jusqu’à vous contacter par téléphone : ils se font passer pour votre banquier et vous font croire qu’ils vont vous aider à mettre fin à l’arnaque si vous communiquez vos informations personnelles et bancaires.

Par SMS ou par téléphone ne donnez jamais ce type d’information. 

Si vous n’avez pu éviter l’arnaque, que faire ?

Si vous êtes victime de ce type d’arnaque et avez communiqué vos coordonnées bancaires aux fraudeurs, contactez immédiatement votre organisme bancaire pour connaître la procédure d’opposition et les suites à donner.