S'abonner au flux RSS des actualités

VACCINATION - JE PROTEGE MA FAMILLE

5 conseils pour les jeunes enfants... et les adultes

Mis en ligne le vendredi 29 mai 2020

Contre un certain nombre de maladies graves (voir ci-dessous), des vaccins existent.
Je vérifie régulièrement avec mon médecin traitant si je suis bien protégé(e), ainsi que mes enfants.

1/ Diphtérie – Tétanos – Poliomyélite (vaccination combinée DTP) 

Le vaccin DTP est un vaccin combiné qui prévient contre la Diphtérie, le Tétanos et la Poliomyélite, maladies difficiles à traiter et à risque de complications mortelles.

Cette vaccination est obligatoire chez le jeune enfant. Les rappels sont recommandés à âge fixe (6, 11-13, 25, 45 et 65 ans puis tous les 10 ans) et indispensables pour renforcer ou prolonger l’immunité.

2/ Coqueluche 

La coqueluche est une infection respiratoire due à une bactérie très contagieuse qui se transmet de personne à personne par la toux. Elle peut être grave chez les bébés, les femmes enceintes et les personnes âgées.

La maladie n’est pas immunisante : il est possible de l’attraper plusieurs fois, d’où l’utilité d’en parler avec votre médecin qui pourra vous prescrire les rappels recommandés : à 25 ans, 45 ans et 65 ans en association avec le DTP car le vaccin contre cette seule maladie n’existe pas.  

3/ Rougeole (vaccination combinée Rougeole Oreillons Rubéole ("ROR") :

Il s'est produit une nouvelle épidémie de rougeole en France en 2017, qui se répète chaque année depuis. 

Maladie virale grave et extrêmement contagieuse, la rougeole est potentiellement mortelle. Elle se transmet très facilement par la toux et les éternuements. Une personne atteinte peut contaminer entre 15 et 20 personnes.

Il n’existe pas de traitement spécifique du virus de la rougeole : la meilleure protection reste la vaccination combinée avec la vaccination contre la rubéole et les oreillons (ROR).  

Quelle est ma situation vis à vis de la rougeole ?

  •  Je suis né après 1980 : je consulte mon carnet de santé, aux pages vaccinations : 
    • J’ai reçu 2 doses de vaccin contre la rougeole, je suis protégé 
    • Je n’ai reçu qu’une dose, ou je ne suis pas vacciné, ou je n’ai pas mon carnet de santé : je consulte mon médecin.

  • Je suis né avant 1980 : j’ai probablement déjà eu la rougeole, et dans ce cas, je suis protégé. En cas de doute, je consulte mon médecin, qui pourra me conseiller. 

4/ Hépatite B :

En France, près de 280 000 personnes sont estimées porteuses d’une hépatite B chronique : parmi celles-ci chaque année près de 1 500 en décèdent par cirrhose ou cancer du foie.

L’hépatite B est une infection du foie causée par un virus qui se transmet par le sang et par les autres fluides corporels, essentiellement les sécrétions vaginales et le sperme. 

Il est donc important que les parents d’adolescents et de jeunes adultes vérifient qu’ils soient à jour de cette vaccination qui nécessite plusieurs rappels. Demandez conseil à votre médecin. 

5/ Infections à Papillomavirus humains (HPV) 

Les infections à Papillomavirus humains (HPV) sont très fréquentes et se transmettent lors des contacts sexuels. Elles sont souvent sans aucun symptôme, mais peuvent dans certains cas provoquer des lésions « précancéreuses » qui parfois évoluent en cancer (bouche, gorge, col de l’utérus, anus, pénis).  

La vaccination est recommandée pour les jeunes filles âgées de 11 à 14 ans. Elle peut être étendue jusqu’à 19 ans. Ces recommandations s'appliqueront aussi aux garçons, aux mêmes âges, à partir de janvier 2021.

Parlez de la vaccination avec votre médecin qui vous conseillera en fonction de votre situation.

Dernière mise à jour de l'article : 04/06/2020