S'abonner au flux RSS des actualités

PREVENTION

Comment diminuer les risques d’accident à la maison ?

Mis en ligne le mardi 17 septembre 2019

A l’occasion du Forum Famille sur la base de défense de Toulon, la CNMSS, Tégo et IGESA ont tenu plusieurs stands afin d’informer le public, venu en nombre, sur les questions d’assurance-maladie et de prévention santé.
 
Parmi les sujets ayant suscité le plus d’intérêt lors de cette manifestation : la prévention des accidents domestiques, autour d’une animation baptisée "La maison interactive"...

Incendies, chutes, intoxications… Les accidents de la vie courante causent 20 000 morts et 4,5 millions de blessés par an. Ceux qui se trouvent les plus exposés sont les moins de 15 ans ainsi que les seniors. Et il faut relever que 77% de ces accidents quotidiens ont lieu au domicile…

Un tour de la maison s’impose pour réduire les risques d’accidents domestiques

Dans la cuisine

 - Attention aux coupures : les nombreux objets coupants présents dans la cuisine doivent être rangés hors de portée des enfants. Il convient de jeter les boites de conserve ainsi que les bocaux dans des poubelles fermées.

- Attention aux brûlures : il faut toujours tourner les poignées des casseroles et autres instruments de cuisson vers l’intérieur. Il faut également débrancher tous les appareils ménagers et, si possible, les mettre hors de portée des enfants.

- Attention aux intoxications : les produits ménagers constituent une source de risque très important. Il est préférable d'acheter des produits munis d’un bouchon de sécurité et de les ranger hors de portée des enfants.

Dans la salle de bains

- Attention aux chutes : l'humidité présente dans la pièce augmente le risque de chutes sur un sol déjà glissant (carrelage). Il est conseillé d'aérer de façon régulière la salle de bains et de positionner tapis et dispositifs antidérapants sur le sol ainsi que dans les baignoires et douches.

- Attention à l'électrocution : l'humidité augmente aussi le risque électrique dans cette pièce. Il faut être très vigilant quant aux distances entre les points d'eau et les appareils électriques. Et, si possible, les ranger après chaque utilisation.

- Attention à la noyade : jusqu'à 4 ans, l'enfant est très exposé au risque de noyade notamment parce qu'il n'a aucune conscience du danger. Une surveillance accrue est indispensable.

Au salon

- Attention aux plantes : un trop grand nombre de plantes d’intérieur peut représenter un risque d’allergie voire d’asphyxie. Certains végétaux peuvent se révéler toxiques. Il est judicieux de prendre conseil auprès d’un professionnel avant l’achat.

- Attention aux prises électriques : les installations électriques sont soumises à des normes de conformité auxquelles il faut veiller strictement. Surcharger les prises électriques comporte également un risque : un jeune enfant peut en effet être tenté de jouer avec les nombreux fils.

- Attention aux chutes : le revêtement de sol, les coins de tables basses, les escaliers, les lieux de passage encombrés augmentent le risque de chutes et de chocs. Il est conseillé de faire attention à l'état des sols et de faciliter au maximum les circulations.

Dans la chambre

- Attention aux défenestrations : il est conseillé d'équiper de fermeture de sécurité toutes les fenêtres qui sont accessibles aux enfants. Placer les meubles de façon à ne pas faciliter l’accès aux fenêtres.

- Attention aux suffocations : les petits jouets, les piles, les boutons, tout ce qui peut être mis dans la bouche crée un risque de suffocation. De même pour les éléments de literie, comme les oreillers,  les édredons : ils doivent être retirés du lit des plus petits

- Attention aux chutes d’objets : Ecrans, tableaux, étagère, consoles : il faut faire attention à tous les objets susceptibles de basculer. Leur fixation murale doit faire l'objet d'une attention particulière.
   


Dernière mise à jour de l'article : 27/11/2019