S'abonner au flux RSS des actualités

21 septembre 2018

Journée mondiale contre la maladie d’Alzheimer

Mis en ligne le mardi 18 septembre 2018

En France, 900 000 personnes présentent la maladie et 3 millions de personnes sont concernées si l’on considère l’entourage aidant. 225 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année mais 1 malade sur 2 ignore qu’il est atteint de la maladie d’Alzheimer. Ces chiffres font de la maladie et des troubles apparentés un enjeu majeur de santé publique.
 
Depuis plusieurs années, la CNMSS investit au sein de ses établissements de santé pour permettre la mise à disposition de lits supplémentaires destinés à ses ressortissants atteints de maladies neurodégénératives.

Découverte en 1906 par le neurologue allemand Aloïs Alzheimer, cette affection dégénérative du cerveau cause une détérioration progressive et définitive des cellules nerveuses, provoquant une démence. La maladie pèse lourdement sur la vie quotidienne des patients. La dégradation de la mémoire, du raisonnement, du comportement et de l’aptitude à réaliser les activités quotidiennes (problèmes d’orientation, de compréhension, de langage, de jugement…) provoque une perte d’autonomie et des risques liés à ces troubles psychologiques.


La maladie d’Alzheimer apparaît plus souvent chez les personnes âgées, mais elle ne doit pas être considérée comme une conséquence normale du vieillissement. Les troubles dits cognitifs s’aggravent avec le temps, mais la vitesse de progression de la maladie n’est pas la même chez toutes les personnes atteintes.


Les premiers signes d’alerte

Une perte de la notion du temps, une désorientation dans l’espace, des changements d’humeur fréquents, des oublis d’évènements récents, des troubles du sommeil, des difficultés de langage ou à reconnaître certaines personnes.  Parlez-en avec votre médecin.

LA CNMSS AGIT POUR SES RESSORTISSANTS

Dans le cadre de sa politique d’action sanitaire et sociale à portée collective, la CNMSS est propriétaire de trois établissements de soins de suite et de longue durée (SSR) situés à Ploemeur (Morbihan), Fréjus (Var) et sur le plateau de Saclay, dont elle finance l’entretien tandis que leur gestion est confiée à l’Association Jean Lachenaud.

Depuis plusieurs années, la CNMSS investit dans le but de mettre à disposition des lits supplémentaires pour les patients atteints de maladies d’Alzheimer et apparentées.


-    L’établissement « Jean Lachenaud » propose 80 lits en SSR et 68 lits en EHPAD, dont 28 lits mis à disposition des patients atteints de maladies neuro-dégénératives depuis octobre 2017.

-    Pour l’établissement « La Martinière » à Saclay, un programme immobilier en cours prévoit la mise à disposition de 50 nouveaux lits en EHPAD, dont 12 lits pour patients atteints de maladies d’Alzheimer et apparentées.

Ces unités innovent en proposant dans un même lieu sécurisé, l’hébergement, les soins et des activités sociales et thérapeutiques au bénéfice des personnes âgées en perte d’autonomie, souffrant de troubles cognitifs.

 


 

 

Dernière mise à jour de l'article : 18/09/2018