S'abonner au flux RSS des actualités

Prévention

Journée Mondiale du Paludisme : Lundi 25 avril 2022

Mis en ligne le lundi 25 avril 2022

Restons vigilants et maintenons nos efforts de prévention

Le paludisme est une maladie infectieuse due à des espèces de parasites du genre Plasmodium transmise par  piqûre de moustique infecté du genre Anophèle.

Selon l’OMS, le paludisme a touché 241 millions de personnes dans le monde en 2020 (dans 91 pays) et causé environ 627 000 décès. En France, il y a 5 500 cas d’importation chaque année.

Symptômes de la maladie

Les signes de la maladie sont très divers mais marqués par des pics élevés et répétés de fièvre (appelé accès palustre) pouvant s’accompagner de nausées, frissons, maux de tête, courbature, fatigue…                    

Dès les premiers symptômes au cours d’un séjour en zone impaludée ou dans les mois qui suivent le retour, un médecin doit être consulté en urgence pour réaliser un diagnostic précoce et la mise en place d’un traitement afin d’éviter une forme grave voire mortelle.

Traitement préventif

Un traitement préventif antipaludique s´impose avant, pendant et après le séjour dans les zones exposées. Ce traitement est prescrit par un médecin qui tient compte des zones visitées, de la durée du séjour ainsi que de la personne (âge, antécédents pathologiques, intolérance aux antipaludiques, possible interaction médicamenteuse, grossesse).  

Le traitement préventif du militaire affecté dans une zone où sévit le paludisme est pris en charge par le Service de santé des armées.

Votre famille vous accompagne : Pour vos ayants droit, la CNMSS  prend en charge la totalité des dépenses liées au traitement préventif antipaludique prescrit par un médecin (les médicaments antipaludiques ne sont délivrés en France que sur prescription médicale).

Un vaccin est disponible contre le paludisme ciblant le parasite P.falciparum.. Il s’adresse aux enfants vivant en zone de pandémie uniquement.

Mesures de protection (Répulsifs cutanés)

La protection contre les piqûres de moustiques s’effectue par :

  • l’application sur la peau de produits répulsifs anti-moustiques,
  • l’utilisation de moustiquaire imprégnée d´insecticide,
  • le port de vêtements couvrants essentiellement du coucher au lever du soleil quand les moustiques sévissent particulièrement et imprégnés d’insecticides pour tissu si nécessaire.

En cas de grossesse ou d’allaitement, et pour les enfants, votre médecin ou pharmacien  vous délivrera  les conseils nécessaires.


A l’intérieur des habitations, la lutte contre les moustiques repose notamment  sur l’utilisation d’aérosols, d’insecticides à diffusion continue, la climatisation, l’installation de grillages moustiquaires...Il est recommandé de supprimer tous les points d´eau stagnante (vieux pneus, bouteilles,…) susceptibles de devenir des réservoirs de moustiques.   


La CNMSS a décidé dans le cadre de ses actions de prévention de prendre en charge les produits répulsifs cutanés nécessaires pour lutter contre les moustiques pour les ayants droit autorisés à accompagner le militaire.  

Vous trouverez sur le site de la CNMSS la liste des produits répulsifs et comment obtenir le remboursement

Notice "Moustique, quand tu nous piques"

Guide du départ Outre-mer et à l’étranger



 

 

Dernière mise à jour de l'article : 25/04/2022