S'abonner au flux RSS des actualités

31 mai 2019

Journée mondiale sans tabac

Mis en ligne le lundi 27 mai 2019

En fumant, vous impactez votre santé, votre performance sportive, vous nuisez à la santé de vos proches et n’êtes pas écoresponsable. Par les maladies induites (surinfection, restriction des capacités respiratoires, cancers…) l’aptitude du militaire peut être compromise.

Le 31 mai de chaque année, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et ses partenaires organisent la Journée mondiale sans tabac afin d’alerter le grand public sur les dangers pour la santé liés au tabagisme et de défendre les politiques visant à réduire efficacement la consommation de tabac.

C'est l'occasion de réfléchir aux méfaits de la cigarette et de se faire accompagner dans l'arrêt du tabac.

31 mai 2019 : tabac et santé pulmonaire

Cette année, la Journée mondiale sans tabac a pour thème le tabac et la santé pulmonaire.

Cette campagne a pour objectif d’attirer l’attention sur le lien entre la consommation de tabac et la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) et de sensibiliser le public sur cette maladie encore peu connue et dont le diagnostic intervient trop tardivement, impactant sa prise en charge.

Le but de la Journée mondiale sans tabac est de contribuer à protéger les générations actuelles et futures non seulement des conséquences dévastatrices de la consommation de tabac, mais aussi des énormes problèmes sociaux, environnementaux et économiques liés à l'usage du tabac et à l'exposition à la fumée du tabac.

Prévenir et lutter contre le tabagisme : l'action de la CNMSS

La Caisse Nationale Militaire de Sécurité Sociale participe à la lutte contre le tabagisme notamment par le remboursement des substituts nicotiniques (patch, gomme, ...) prescrits pour le sevrage tabagique.

Le tabac : une préoccupation majeure pour la France

  • Le tabac reste la première cause de mortalité prématurée évitable en France et la première cause de cancer : le tabagisme actif est considéré comme responsable de 90 % des cancers bronchiques.

  • La consommation de tabac est responsable d’environ 75 000 décès par an toutes pathologies confondues dont 5 000 dus au tabagisme passif, soit 205 décès par jour.

  • Un fumeur sur deux  décédera du fait de sa consommation de tabac.

  • Il fait partie des facteurs de risque des maladies cardiovasculaires. Il est la cause principale de l’insuffisance respiratoire chronique obstructive.

  • Le tabac nuit à la santé de vos enfants :
    • naissance d’enfants prématurés,
    • augmentation du risque d’allergie, d’asthme et de cancers,
    • sensibilise à une addiction future au tabac.

Dernière mise à jour de l'article : 28/05/2019