S'abonner au flux RSS des actualités

AUDITION

Mes oreilles, j’y tiens : j’en prends soin

Mis en ligne le lundi 18 février 2019

Comment prévenir les problèmes d’audition ? Quelles sont les récentes évolutions concernant le remboursement des aides auditives ?

Le risque auditif pour le militaire

Militaire d’active, en fonction de votre spécialité, vous pouvez avoir un risque auditif important.

C’est pourquoi vous êtes suivi par votre médecin d’unité qui teste régulièrement votre capacité auditive par le biais d’un audiogramme. Vous disposez généralement de protections individuelles dans le cadre de votre activité professionnelle en cas d’exposition avérée.

Il convient aussi de ne pas vous exposer à d’autres facteurs de risque dans vos activités privées. De même, les membres de votre famille doivent être informés sur les risques encourus du fait d’une exposition au bruit dans la vie quotidienne.

La prévention des risques auditifs

En écoutant de la musique, prenez soin de :

  •     Régler le volume à la moitié du maximum du l’appareil que vous utilisez
  •     Utiliser un casque d’écoute ou des écouteurs bien adaptés, si possible antibruit, afin de réduire les bruits de fond
  •     Utiliser de préférence les casques ou les écouteurs fournis avec les appareils audio personnels, qui garantissent un volume sonore maximal autorisé
  •     Limiter la durée d’écoute quotidienne


Evitez de fréquenter les lieux bruyants et, en concert ou en discothèque, dans un bar ou lors d’un événement sportif :

  •     Eloignez-vous des enceintes et faites des pauses régulières (30 minutes toutes les 2 heures)
  •     Portez des bouchons d’oreilles en mousse ou en cire invisibles, qui assurent une bonne protection auditive
  •     Veillez à ce que ces bouchons soient correctement positionnés dans vos oreilles

La prise en charge des aides auditives

Depuis le 1er janvier 2019, les conditions de remboursement des aides auditives ont évolué.

Si vous avez moins de 20 ans 
Les prothèses auditives sont remboursées à 60 %, sur la base d'un tarif fixé à 1 400 euros, quelle que soit la classe de l'appareil prescrit.

Si vous avez plus de 20 ans
Les prothèses auditives sont remboursées à 60 %, sur la base d'un tarif fixé à 300 euros, quelle que soit la classe de l'appareil prescrit. 

En vous adressant au service Action sanitaire et sociale de la CNMSS, vous pouvez peut-être bénéficier d'une aide financière pour des appareils auditifs, attribuée sur conditions de ressources, qui permettrait de diminuer le montant restant à votre charge.

Si vous êtes pensionné(e) militaire pour invalidité (articles L.212-1 et L.213-1 du CPMIVG) et sous réserve que vos frais d’appareillage soient en rapport médical direct avec vos infirmités pensionnées, vos appareils et accessoires peuvent être fournis, réparés et remplacés aux frais de l’Etat.

Dernière mise à jour de l'article : 20/03/2019