S'abonner au flux RSS des actualités

PREVENTION

Opération "Mois Sans Tabac" 2019

Mis en ligne le mercredi 6 novembre 2019

Dans le cadre du Programme national de réduction du tabagisme, le Ministère des solidarités et de la Santé et l’Agence nationale "Santé publique France" en partenariat avec l’Assurance Maladie lancent la 4e édition du dispositif "Mois Sans Tabac" en novembre 2019.

Il s’agit d’une opération nationale de sensibilisation aux dangers du tabac qui, de manière innovante, propose aux fumeurs d’arrêter collectivement la cigarette pendant 30 jours (au terme de cette période, les symptômes de sevrage sont considérablement réduits et les chances d’arrêter définitivement deviennent très significatives).

L’opération comporte des actions de communication media et hors media (TV, radio, presse, internet et réseaux sociaux) et des actions de proximité incitant les fumeurs à arrêter leur consommation et soutenant la motivation des ex-fumeurs (par exemple, possibilité de suivre un programme d’e-coaching à partir d’une application téléchargeable sur le site "tabac-info-service.fr").

Prévenir et lutter contre le tabagisme : l’action de la Caisse Nationale Militaire de Sécurité Sociale

La CNMSS partenaire de "Moi(s)sans tabac" participe en relayant et en promouvant le dispositif ministériel "Mois Sans Tabac" auprès de ses assurés militaires et de leur famille. Différentes actions de terrain sont mises en place au sein des unités militaires afin d’informer  sur les dangers du tabac et sur les différentes possibilités de sevrage. Les substituts nicotiniques (patch, gomme...) prescrits pour le sevrage tabagique sont désormais remboursés au titre de l’assurance maladie à hauteur de 65 %.

 

Le tabac : une préoccupation majeure pour la France

  • Le tabac reste la première cause de mortalité évitable en France et la première cause de cancer

  • Il est un  des facteurs de risque des maladies cardiovasculaires. Il est la cause principale de l’insuffisance respiratoire chronique obstructive

  • Le tabagisme actif est considéré comme responsable de 90 % des cancers bronchiques

  • La consommation active ou passive de tabac est responsable d’environ 73 000 décès par an toutes pathologies confondues, soit 200 décès par jour

  • Un fumeur sur deux  décédera du fait de sa consommation de tabac

Si vous êtes fumeur, vous êtes invité(e) à vous inscrire à Moi(s) sans tabac 

 

 

Dernière mise à jour de l'article : 06/11/2019