S'abonner au flux RSS des actualités

La CNMSS aux côtés des blessés et de leur famille

PARIS : 3e édition de la journée nationale des blessés

Mis en ligne le vendredi 28 juin 2019

A Paris, la troisième édition de la journée nationale des blessés de l’armée de Terre (JNBAT) s’est déroulée samedi 22 juin au parc André Citroën, en présence de la ministre des Armées, Florence Parly et du chef d’état-major de l’armée de Terre, le général d’armée Jean-Pierre Bosser. Le chanteur Vianney était le parrain de cette édition 2019.

Samedi 22 juin, au parc André Citroën à Paris, l’édition 2019 de la journée nationale des blessés de l’armée de Terre a mobilisé et fédéré les énergies au-delà de la communauté de l’armée de Terre autour du thème : « Fraternité d’armes et innovation ».

Cette journée a débuté avec une cérémonie des couleurs, suivie d’une activité de cohésion, une marche-course accessible à tous, valides comme blessés. Différents stands ont permis de découvrir tous les acteurs impliqués dans l’accompagnement des blessés (associations, entraides, organismes institutionnels, de protection sociale complémentaire ou militaires, etc.).

La CNMSS y a tenu un stand d’information. Les participants ont pu ainsi s’informer sur son offre de services concernant la prise en charge du blessé, les missions du département Soins et suivi du blessé et du pensionné ou le rôle de la Commission des secours et des prestations complémentaires (CSPC) ou obtenir des renseignements sur d’autres sujets plus personnels (affiliation du conjoint,…). 

Monsieur GARDAN, chef du département « Soins et suivi du blessé et du pensionné »,  était présent à cette manifestation nationale.

Le chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT), le général d’armée Jean-Pierre Bosser, a voulu attacher symboliquement cette journée à la date anniversaire de la bataille de Solferino (24 juin 1859), à l’issue de laquelle Henri Dunant, par la suite fondateur de la Croix Rouge, organisa les premiers secours pour les milliers de blessés restés sur le champ de bataille.

« L’armée de Terre ne laisse personne au bord du chemin. Elle n’abandonne ni ses blessés, ni leurs familles. C’est pourquoi il est important que la Nation toute entière manifeste sa reconnaissance et son soutien envers ceux qui sont marqués dans leur chair ou dans leur esprit. Ils sont l’honneur de la France parce que leur action nous permet de vivre dans un pays libre. » Général d’armée Jean-Pierre BOSSER, Chef d'état-major de l'armée de Terre.

Dernière mise à jour de l'article : 28/06/2019