S'abonner au flux RSS des actualités

COVID-19

Quels tests de dépistage ? Sous quelles conditions ?

Mis en ligne le jeudi 22 octobre 2020

Le point complet sur les tests de dépistage du coronavirus actuellement pratiqués, et leurs modalités de prise en charge par la CNMSS.

Le test nasal (test virologique RT-PCR)

Le test sur prélèvement nasal est pris en charge à 100% par la CNMSS, pour tous les affiliés :

  • avec ou sans prescription médicale,
  • même en l’absence de symptôme,
  • même en dehors du lieu de résidence habituel.

Le test salivaire (test virologique RT-PCR)

Depuis le 28 septembre 2020, les professionnels de santé autorisés à réaliser le test nasal peuvent également pratiquer le prélèvement salivaire, pris en charge à 100% par la CNMS :

  • avec ou sans prescription médicale,
  • sur un patient suspecté d’infection à la COVID-19.



La prescription médicale n'étant pas obligatoire, les tests RT-PCR peuvent être réalisés sur simple présentation de la carte Vitale et d’une pièce d’identité auprès du laboratoire choisi.

Le test sérologique (prélèvement sanguin)

Le test sérologique est pris en charge à 100% par la CNMSS :

  • soit sur prescription médicale,
  • soit pour les assurés contactés dans le cadre du « contact covid »,
  • soit lors de la réception d’un bon de prise en charge, envoyé par la CNMSS aux affiliés de plus de 10 ans résidant dans les zones épidémiques.

Le TROD (Test Rapide d'Orientation Diagnostique)

Depuis le 11 juillet 2020, il est possible de réaliser un test rapide "TROD" en pharmacie, sans prescription médicale, sur prélèvement d'une goutte de sang à l'extrémité d'un doigt.

Ce test n'est pas pris en charge par la CNMSS.

Si le résultat du "TROD" est positif, il est nécessaire de consulter son médecin traitant pour demander la prescription d'un test virologique PCR de confirmation, à réaliser en urgence et pris en charge par la CNMSS.  

Dernière mise à jour de l'article : 28/10/2020