S'abonner au flux RSS des actualités

DEVELOPPEMENT DURABLE

Réduire l'impact de son activité sur l'environnement

Mis en ligne le lundi 16 décembre 2013

La Caisse nationale militaire de sécurité sociale s’est engagée depuis plusieurs années déjà dans une démarche éco responsable.

 

Inscrite dans la stratégie nationale de développement durable, initiée en France en 2007 depuis la réunion du Grenelle de l´environnement, la CNMSS a accompli de nombreuses actions dans les domaines de la responsabilité environnementale, économique et sociale, veillant à sensibiliser son personnel afin d’obtenir son adhésion et le mobiliser pour la réussite de sa politique de développement durable.

La CNMSS agit sur de multiples fronts pour réduire l’impact de son activité sur l’environnement

La maîtrise des consommations d’énergie

  • Rénovation des installations énergétiques
  • Optimisation des marchés EDF- GDF
  • Mise en œuvre d’un système de Gestion Technique du Bâtiment qui supervise l’ensemble des installations énergétiques pour réguler les énergies
  • Interventions quotidiennes sur le fonctionnement des installations en fonction des températures
  • Remplacement des éclairages par des lampes à faible consommation, pose d’éclairages automatiques dans les couloirs

La rénovation des installations de génie climatique

La conjonction des opérations portant sur l’optimisation des traitements de régénération de l’eau, la limitation de l’arrosage des espaces verts, le changement des sanitaires, ont conduit à une réduction de consommation d’eau. 

Le tri et le recyclage des déchets

L’établissement a organisé un système de ramassage, de tri sélectif et de recyclage des déchets avec un système de poubelles individuelles pour le papier, de collecteur de piles et de cartouches d’encre. Une société spécialisée effectue le recyclage de l’ensemble du papier.

La consommation de papier

La promotion des services électroniques en ligne, la mise en œuvre d’une Gestion Electronique des Documents, la rationalisation du parc des imprimantes (imprimantes mutualisées avec impression recto verso) ont généré un gain de consommation de papier.  Par ailleurs, la CNMSS n'utilise que du papier répondant aux exigences de l'écolabel européen. 

Limiter les déplacements et leur impact sur l'environnement 

La CNMSS développe l’usage de ces dispositifs afin de limiter les  déplacements sur le territoire de ses collaborateurs. Elle a modernisé et réduit son parc automobile. Le taux d'émission de CO2 est désormais inférieur à 130g/km. Par ailleurs, la CNMSS vient d'acquérir un véhicule électrique.

Consommer "bio"

20 % des denrées proposées au restaurant administratif de la CNMSS sont issues de l'agriculture biologique.

 

La CNMSS s’engage plus fortement encore

La CNMSS s’engage plus fortement encore, dans le cadre de la  convention d’objectifs et de gestion pour les années 2011 à 2014, sur tous les enjeux de responsabilité et apporte sa contribution aux côtés de ses autres partenaires, au plan cadre Développement Durable du service public de la sécurité sociale. Elle va ainsi poursuivre les actions préalablement entreprises et en étendre le périmètre.   

Dans le domaine de la responsabilité environnementale

La CNMSS s’engage dans un vaste programme d’optimisation énergétique, des bâtiments de Toulon et La Garde, visant l’obtention des labels bâtiments basse consommation (BBC) et hautes performances énergétiques (HPE).

Dans le domaine de la responsabilité économique

La CNMSS a mis en œuvre l’approvisionnement à flux tendu pour les matériels, fournitures  de bureaux et consommables informatiques. Elle intègre de nouvelles clauses de protection de l’environnement dans les marchés.

Dans le domaine de la responsabilité sociale

La CNMSS favorise la promotion sociale de son personnel, l’égalité professionnelle homme/femme, l’adaptation des « seniors » aux évolutions des métiers et des technologies.

Elle favorise également l’insertion des personnels handicapés, comptant dans ses effectifs 11,8 % d’agents bénéficiaires de l’obligation d’emploi.

 

La CNMSS réalise son bilan d'émission de gaz à effet de serre

Conformément à la loi Grenelle 2 qui rend obligatoire l’établissement d’un bilan d’émissions de gaz à effet de serre (Bilan GES) notamment pour les personnes morales de droit public employant au moins 250 personnes, la CNMSS a réalisé son bilan GES avant le 31 décembre 2012. Elle l’a adressé au Préfet de région et le publie parallèlement sur son site Internet. 

Le bilan GES permet d’évaluer le volume total de gaz à effet de serre émis dans l’atmosphère sur une année par les activités de la CNMSS et exprimé en équivalent tonnes de dioxyde de carbone.

Il distingue différents types d'émissions :

Scope 1 :
- Emissions directes des sources fixes de combustion (ex : chaudière) ;
- Emissions directes des sources mobiles à moteur thermique (ex : voiture) ;
- Emissions directes des procédés hors énergie (ex : climatisation).

Scope 2 :
- Emissions indirectes liées à la consommation d'électricité ;
- Emissions indirectes liées à la consommation de vapeur, chaleur ou froid.

Dernière mise à jour de l'article : 17/11/2015