S'abonner au flux RSS des actualités

Octobre rose 2019

Tous unis par une même couleur

Mis en ligne le vendredi 4 octobre 2019

La CNMSS s’associe à l’opération "Octobre rose" qui permet chaque année de sensibiliser, de mobiliser et d’informer un grand nombre de personnes à la lutte contre le cancer du sein

Le cancer du sein :  et si on en parlait ?

Le mois d’octobre est un rendez-vous de mobilisation nationale , dédié à la lutte contre le cancer du sein. Pour la 26e année, la campagne d'information "Octobre Rose" propose de lutter contre le cancer du sein en sensibilisant et en informant les femmes sur l’importance d'un dépistage précoce qui, aujourd'hui, constitue le meilleur moyen d'agir contre le cancer du sein.

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme dans les pays occidentaux. Une femme sur 8  risque de développer un cancer du sein au cours de sa vie. Près d’une femme sur neuf sera concernée dans sa vie.

Pourquoi se faire dépister ?


Le dépistage joue un rôle primordial car il consiste à détecter un cancer le plus tôt possible. Ainsi, on optimise ses chances de guérison.

Le but du dépistage est de déceler parmi des personnes a priori non malades, celles qui présentent des anomalies susceptibles d’être cancéreuses ou d’évoluer vers un cancer.

C’est la raison pour laquelle la CNMSS s’associe à la campagne de sensibilisation au dépistage organisé du cancer du sein "octobre rose".

Ce programme offre à toutes les femmes de 50 à 74 ans une mammographie de dépistage gratuite. L'examen (proposé tous les 2 ans) est pris en charge à 100 %, sans avance de frais de votre part, sur présentation de l’invitation envoyée par la structure qui gère le dépistage dans votre région.

Quelques conseils de précaution :

  • Avoir une bonne hygiène de vie (éviter l’alcool, le tabac, avoir une alimentation saine et équilibrée et pratiquer une activité physique et/ou sportive régulière

  • Connaitre ses facteurs de risques (individuels et familiaux)

  • Pratiquer un examen clinique régulier :
    • Réaliser une autopalpation fréquente des seins
    • Se faire suivre par un gynécologue ou un médecin traitant
    • Consulter rapidement dès que vous constatez une anomalie (induration, présence d’une masse, écoulement ou modification du mamelon…)

  • Profiter du dépistage organisé : les femmes entre 50 et 74 ans ne présentant ni symptôme apparent ni facteur de risque particulier sont invitées tous les deux ans à réaliser une mammographie.

La mammographie de dépistage organisé : une démarche facile.

Il suffit de prendre rendez-vous avec le radiologue de votre choix parmi ceux de la liste qui vous est adressée avec le courrier d'invitation pour effectuer votre mammographie. Les installations de mammographies sont soumises à des normes strictes et contrôlées tous les 6 mois. La mammographie ne dure que quelques minutes et le radiologue vous donne immédiatement une première interprétation des résultats. Une seconde lecture est ensuite effectuée par un radiologue différent.
   

 





 

 

Dernière mise à jour de l'article : 09/10/2019