Aide auditive

La prise en charge des aides auditives est subordonnée à la présentation d´une prescription médicale et à leur inscription sur la liste des produits et prestations remboursables (LPPR). 

La réforme dite « 100% santé » doit permettre à chacun d’accéder à des prestations de qualité sans reste à charge.
Voir aussi  "les prestations du 100% santé"

Il existe deux classes d’aides auditives :
- Les aides auditives de classe I qui  correspondent « au panier 100 % santé » permettant aux assurés de bénéficier d’une offre sans reste à charge 

- Les aides auditives de classe II qui sont des appareils avec des options étendues qui ne permettent pas de garantir une absence de reste à charge.

Les audioprothésistes sont tenus de vous remettre avant la conclusion du contrat de vente, un devis normalisé d'appareillage auditif. Ce devis doit comporter le prix de vente HT et TTC et proposer au moins 2 appareils de classe I même si vous pouvez choisir un appareil de classe II.

Si vous êtes bénéficiaire de la Complémentaire Santé Solidaire (ex CMUC ou ACS) : les distributeurs doivent vous proposer des aides auditives de classe I à un prix n’excédant pas 800 euros par appareil et des piles à des prix n’excédant pas les tarifs de remboursement.

Le remboursement intervient à 60 % sur la base de tarifs qui varient selon l´âge et le handicap, à savoir :

  • pour les moins de 20 ans et les personnes qui, quel que soit leur âge, sont également atteintes de cécité, le remboursement intervient à 60 % sur la base d´un tarif forfaitaire :

    • jusqu'au 31 décembre 2018, d'un tarif allant de 900 € à 1 400 €, selon le type de l´appareil choisi, soit un remboursement allant de 540 € à 840 €

    • depuis le 1er janvier 2019, d’un tarif de 1400 euros quel que soit le type d’appareil, soit un remboursement de 840 euros

  • pour les plus de 20 ans, le remboursement intervient à 60 %, sur la base d´un tarif forfaitaire :

    • jusqu’au 31 décembre 2018, de 199,71 €, quel que soit le type d’appareil prescrit, soit un remboursement de 119,82 euros

    • depuis le 1er janvier 2019, de 300 euros, quel que soit le type d’appareil prescrit, soit un remboursement de 180 euros

Les tarifs comprennent :

  • l´achat de l´appareil et des accessoires nécessaires à son fonctionnement (piles, embout auriculaire...)

  • le coût de la prise en charge du patient (le travail préparatoire à l’installation de l’appareillage, l’information de l’assuré, l´adaptation ou l´application prothétique, un contrôle immédiat puis régulier de l´appareil...)

Depuis le 1er janvier 2019 le prix d’achat comprend les frais d´entretien et de réparation dans le cadre de la garantie et du suivi. L’allocation forfaitaire n’est donc plus versée. Le renouvellement de certains accessoires est pris en charge à 60 % du tarif sécurité sociale : écouteurs, microphones, embouts…

Les piles sont prises en charge sur la base d’un tarif de 1,5 euros par plaquette de 6 piles (par appareil) et dans la limite d’un nombre annuel de paquets en fonction du type de piles, soit un remboursement de 0,90 euros pour 6 piles.

Après paiement de la part "sécurité sociale" et des compléments "mutuelle", si le montant restant à votre charge représente une part importante de votre budget, une demande de secours peut être adressée à la CNMSS :

- par courriel

- par courrier auprès de la :

Caisse nationale militaire de sécurité sociale
Service Accompagnement en Santé
Bureau de l´action sanitaire et sociale
247 avenue Jacques Cartier
83090 Toulon Cedex 9

Ces prestations, de caractère exceptionnel, ne constituent pas un droit et leur attribution est soumise à condition de ressources.

Cet article vous a été utile ?

Dernière mise à jour de l'article : 05/11/2019