Quiz "Votre sommeil en 5 questions"

Votre sommeil en 5 questions

  • L’activité sportive a-t-elle une influence positive sur mon sommeil ?

    • OUI
    • NON

    L’activité sportive est bénéfique au sommeil.

    Elle favorise la libération d’endorphines qui permettent notamment de diminuer le stress. Elle contribue également à synchroniser l’horloge interne.

    Toutefois, il est préférable de ne pas pratiquer dans les 2 heures qui précèdent le coucher, cela risquerait de trop augmenter votre température interne et retarder l’endormissement.

  • Est-ce que la température ambiante d’une chambre peut jouer sur mon sommeil ?

    • OUI
    • NON

    Pour bien dormir, la température corporelle doit baisser.

    Il est conseillé de dormir dans une chambre ayant une température comprise entre 18 et 20° C. Pensez aussi à aérer votre chambre régulièrement.

  • L’alimentation a-t-elle une incidence sur le sommeil ?

    • OUI
    • NON

    L’alimentation a une forte influence sur le sommeil.

    Un diner trop riche peut retarder l’endormissement et se coucher l’estomac plein peut provoquer une mauvaise digestion.

    L’alcool peut favoriser la somnolence, toutefois il détériore la qualité et la durée du sommeil.

    Le thé, le café et les boissons caféinées sont déconseillés à partir d’une certaine heure. Leur consommation tardive augmente l’excitation et la nervosité.

  • Jouer sur le téléphone portable avant de dormir a une influence sur mon rythme biologique ?

    • OUI
    • NON

    Le sommeil et les écrans ne font pas bon ménage.

    La lumière diffusée par les écrans stimule les voies visuelles et agit sur l’horloge interne en la retardant. Les jeux vidéo et les activités sur Internet ne permettent pas de se détendre et devraient être arrêtés au moins 1 heure avant le coucher.

  • Un manque de sommeil récurent peut provoquer une prise de poids ?

    • OUI
    • NON

    Le manque de sommeil ou une mauvaise qualité de ce dernier peut provoquer une prise de poids.

    Elle est due à un déséquilibre entre deux hormones : la leptine qui contrôle la sensation de satiété et la ghréline qui stimule l’appétit. En effet, la première est principalement produite pendant la phase de sommeil, à l’inverse de la seconde qui est sécrétée lors de la phase d’éveil.

  • Les conséquences d’une privation chronique de sommeil peuvent être nombreuses.

    • A court terme : fatigue, irritabilité, somnolence, augmentation du risque d’accident et dégradation des capacités opérationnelles

    • A plus long terme : augmentation du risque de développer des troubles de la santé (problèmes cardiovasculaires, obésité, diabète, dépression…)
Cet article vous a été utile ?

Dernière mise à jour de l'article : 18/03/2019