Prévention

Grippe - Hémisphère Nord

La grippe est souvent considérée, à tort, comme une maladie anodine. C’est une infection virale aiguë qui est extrêmement contagieuse d’une personne à l’autre. Chaque hiver, en moyenne 2,5 millions de personnes sont touchées par le virus de la grippe. C’est  une maladie qui peut être dangereuse et entraîner de graves complications. Elle est responsable de nombreuses hospitalisations et décès.


Se faire vacciner est un acte citoyen et le moyen le plus efficace de se protéger et de protéger son entourage contre la maladie. Le virus de la grippe saisonnière mutant chaque année, la composition du vaccin est adaptée aux souches qui sont le plus susceptibles de circuler pendant l'hiver.

 Cette année la campagne de vaccination aura lieu du 6 octobre 2018 au 31 janvier 2019. Comme tous les ans la Caisse nationale militaire de sécurité sociale (CNMSS) s’associe à cette campagne.

Les conditions de prises en charge restent inchangées et les courriers seront adressés fin septembre :

  • aux personnes âgées de 65 ans et plus.
  • aux personnes atteintes de certaines affections de longues durées.
  • aux personnes souffrant de certaines maladies chroniques, quel que soit leur âge, sélectionnées par rapport aux traitements suivis.

Il existe d’autres conditions de prise en charge pour lesquelles la CNMSS n’est pas en mesure de sélectionner les personnes concernées. Dans ces cas-là, elles ne reçoivent pas d’invitation mais le médecin traitant peut leur délivrer une prise en charge. C’est le cas pour :

  • les femmes enceintes et ce pendant toute la durée de leur grossesse.
  • les personnes obèses ayant un indice de masse corporelle (IMC) supérieur ou égal à 40.
  • l’entourage familial de certains nourrissons âgés de moins de 6 mois et présentant certains facteurs de risques (prématurés, cardiopathies congénitales…).


Cette année, le parcours de vaccination a été modifié en permettant à chaque bénéficiaire majeur éligible à la campagne de retirer le vaccin antigrippal directement à la pharmacie, sur simple présentation du bon de prise en charge délivré par la CNMSS. La modification est intervenue  après l’envoi des bons de prise en charge, ce qui explique qu’ils comportent une référence à la prescription médicale.

Le dispositif simplifié s’adresse aux personnes âgés de 18 ans et plus qu’ils aient ou non déjà été vaccinés précédemment, dès lors qu’ils disposent d’un bon de prise en charge.

Toutefois, les conditions restent inchangées pour toute personne âgée de moins de 18 ans, la prescription médicale reste obligatoire non seulement pour retirer le vaccin à la pharmacie mais également pour l’injection du vaccin.

A noter : Pour la campagne de vaccination 2018-2019, l’expérimentation de vaccination par les pharmaciens est étendue à quatre régions : Auvergne Rhône-Alpes, Nouvelle-Aquitaine, Hauts-de-France et Occitanie. Elle vise les adultes éligibles à la vaccination contre la grippe.


Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter la notice ou nous contacter au 04.94.16.36.00.

 

 

Cet article vous a été utile ?

Dernière mise à jour de l'article : 09/10/2018