Epidémie de Zika dans la zone Antilles-Guyane

Le Ministère des Solidarités et de la Santé a pris des mesures exceptionnelles relatives à la prise en charge des actes et consultations recommandées aux femmes enceintes exposées à un risque d’infection par le virus Zika. 

Femmes enceintes résidant dans la zone Antilles-Guyane

Le virus du Zika qui sévissait dans les départements de la Guadeloupe, la Guyane et la Martinique, a pris fin.

Toutefois, en application des mesures exceptionnelles prises par le Ministère des Solidarités et de la Santé, la CNMSS a adressé un courrier et une attestation de prise en charge aux femmes enceintes résidant dans un de ces départements, affiliées en tant qu’assurées ou membre de la famille. 

Frais exposés du 01/01/2016 au 01/03/2017 : sur présentation de l’attestation de prise en charge, les femmes enceintes bénéficient de la dispense d'avance des frais et de la prise en charge à 100 % des frais relatifs aux actes d’échographies et de biologie ci-dessous.

Actes d’échographie

Les frais relatifs aux trois échographies supplémentaires des 18e, 26e et 36e semaines seront pris en charge à 100 % sur présentation de l’attestation de prise en charge délivrée par la CNMSS, dans la limite des tarifs de responsabilité :

  • au titre de l’assurance maladie pour l’échographie de la 18e semaine,
  • au titre de l’assurance maternité pour les échographies de la 26e et 36e semaine

Actes de biologie

En cas d’anomalies détectées lors de l’échographie, les examens de biologie en vue d’un bilan étiologique et les consultations médicales dans un centre pluridisciplinaire de diagnostic prénatal (CPDPN) seront pris en charge à 100 % au titre de l’assurance maladie ou de l’assurance maternité.

Frais exposés du 1er mars 2017 au 31 décembre 2018 : sur présentation de l’attestation de prise en charge, les femmes enceintes bénéficient de la dispense d’avance des frais et de la prise en charge à 100% des frais médicaux, dans la limite des tarifs de responsabilité :

Au titre de l’assurance maladie pour les examens sérologiques d’infection  par le virus Zika réalisés au cours de la grossesse,

Au titre de l’assurance maternité pour l’échographie supplémentaire réalisée entre la 26ème et la 28ème semaine, en sus des échographies des 12ème, 22ème, 32ème semaines.

Femmes enceintes résidant dans un autre département

Ces mesures exceptionnelles sont également applicables aux femmes enceintes résidant dans un autre département, ayant séjourné en zone d’endémie du Zika ou étant en contact avec des personnes ayant séjourné dans une zone d’endémie.

Afin d’obtenir une attestation de prise en charge, ces femmes enceintes sont invitées à contacter la CNMSS par téléphone, par courrier ou par courriel.

Dans tous les cas de détection d’anomalies, l’attestation de prise en charge est également valable pour :

  • Les analyses de biologie à effectuer au moment de l’accouchement et qui ne seraient pas déjà couvertes par l’assurance maternité.
  • Les consultations médicales dans un centre public pluridisciplinaire de diagnostic prénatal (CPDPN).
Cet article vous a été utile ?

Dernière mise à jour de l'article : 15/03/2018